Parc Lucia-Kowaluk

Montréal honore la mémoire d’une grande militante pour la justice sociale et la préservation du patrimoine bâti

 

Montréal, le 21 septembre 2020 – Le parc Lucia-Kowaluk, nommé à la mémoire de la militante communautaire reconnue pour son engagement dans les causes d’équité sociale et de sauvegarde du patrimoine bâti, a officiellement été inauguré par la Ville de Montréal et l’arrondissement du Plateau-Mont-Royal, en présence du conjoint de feue Lucia Kowaluk, Dimitrios Roussopoulos. Situé entre l’avenue des Pins Ouest et la rue Léo-Pariseau, dans l’arrondissement du Plateau-Mont-Royal, cet espace vert a été pérennisé grâce à un changement de zonage voté par l’arrondissement du Plateau Mont-Royal en juin dernier, afin d’en faire un parc.

 

Travailleuse sociale de métier, Lucia Kowaluk a notamment contribué à l’amélioration des conditions de vie des moins bien nantis, l’établissement de coopératives d’habitation – dont la Communauté Milton Park (CMP), l’une des plus grandes communautés de coopératives d’habitation au pays – ainsi que la préservation du jardin Notman et de l’ensemble patrimonial de l’Hôtel-Dieu. La nomination de ce parc en l’honneur de Lucia Kowaluk s’inscrit en appui à la démarche du Comité des citoyennes et citoyens de Milton Parc et conformément à résolution recommandant que la Ville « nomme un lieu public en hommage à Mme Lucia Kowaluk » adoptée à l’unanimité par le conseil municipal en 2019.

 

« De son vivant, Lucia Kowaluk a été honorée par la Ville de Montréal, faisant d’elle la toute première récipiendaire du prix Thérèse-Daviau, en 2004. Maintenant qu’elle nous a quittés, nous sommes fiers que son engagement communautaire exceptionnel et son héritage soient reconnus de façon pérenne en inscrivant son nom dans la toponymie montréalaise, au coeur du milieu où elle s’est investie pendant tant d’années », a souligné Émilie Thuillier.

 

« Lucia Kowaluk a toujours été une personnalité engagée, admirée et bien-aimée dans le quartier Milton-Parc. Elle y a présidé le Comité des citoyennes et des citoyens de Milton-Parc pendant de nombreuses années, y a cofondé le Centre d’écologie urbaine de Montréal, s’est impliquée dans de nombreuses questions sociales locales, mais aussi globales, comme la démolition de l’ancien échangeur du Parc/des Pins, la requalification de l’Hôtel-Dieu, le logement social et, plus largement, la paix, l’écologie et la justice sociale. Tous ceux qui, comme moi, ont eu la chance de connaître Lucia, peuvent témoigner de sa grande humanité et de son exceptionnelle capacité de persuasion », a renchéri Luc Rabouin.

 

« Aujourd’hui, c’est la Journée internationale de la paix. C’est le meilleur jour pour inaugurer le parc Lucia-Kowaluk, car il est conforme à ses valeurs les plus fondamentales. Nous nous sommes rencontrés pour la première fois dans le mouvement antiguerre à Montréal, et le reste appartient à l’histoire. Ce parc deviendra le lieu où les citoyens se rencontreront et discuteront ensemble de leurs préoccupations et de leurs idées sur la manière de faire avancer plus rapidement notre ville vers une base unique. La liberté de parole et de réunion sera semée dans tout l’espace de ce parc et rayonnera vers l’extérieur pour embrasser l’ensemble de Montréal. Ensemble, nous nous rencontrerons et nous nous exprimerons contre la guerre et le militarisme, contre ceux qui exploitent la nature pour eux-mêmes. Avançons main dans la main vers une ville démocratique, une ville écologique, fondée sur la justice sociale », a déclaré Dimitrios Roussopoulos.

 

La cérémonie a réuni la responsable de la démocratie et de la transparence, des communications et de l’expérience citoyenne ainsi que du patrimoine au comité exécutif, Émilie Thuillier, Luc Rabouin, maire du Plateau-Mont-Royal, l’honorable Steven Guilbeault, ministre du Patrimoine canadien, Jennifer Maccarone, députée de la circonscription de Westmount–Saint-Louis à l’Assemblée nationale du Québec, M. Roussopoulos ainsi que d’autres membres de la communauté.

 

Les marques de reconnaissance publique que Lucia Kowaluk a reçues pour son engagement social exceptionnel dépassent largement les frontières de la Ville de Montréal. Nommée Membre de l’Ordre du Canada en 2013, elle a aussi été désignée Chevalière de l’Ordre du Québec en 2014. En nommant un parc en l’honneur de Lucia Kowaluk, la Ville de Montréal continue de souligner sa contribution inestimable à la lutte pour la justice sociale. Avec le parc Lucia-Kowaluk, la visibilité des femmes sur le domaine public est bonifiée d’un toponyme rendant hommage à une femme de cœur, de conviction et de persévérance remarquable, dont l’engagement dans sa communauté ne s’est jamais démenti.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d bloggers like this: