“Excellent meeting!” Compte-rendu de Jean-Pierre Daubois, conseiller CSN

Jean-Pierre Daubois, conseiller syndical de la  FSSS-CSN, débute la présentation.

Jean-Pierre Daubois, conseiller syndical de la FSSS-CSN, débute la présentation.

“Il me fait plaisir de vous rapporter que la première véritable assemblée publique citoyenne en défense de l’Hôtel-Dieu a eu lieu hier soir à l’initiative du Comité Citoyen Milton-Parc.  Et quel meeting !

La discussion fut riche et remplie d’un sentiment de détermination qui fait croire au succès possible de notre combat.

Plusieurs personnalités de tous horizons étaient présent-es dont plusieurs sont venu-es sans être attendu-es :

  • Margaret Guest attachée politique du député fédéral libéral Marc Garneau est venue nous dire que le député partageait notre volonté de garder l’Hôtel-Dieu
  • Hélène Laverdière députée fédérale NPD de Laurier Ste-Marie nous a appris qu’une refonte imminente de la carte électorale inclurait l’Hôtel-Dieu dans sa circonscription et elle nous a assuré de sa volonté de nous appuyer
  • Alex Norris de projet Montréal qui a réitéré la volonté de son parti de se servir de ses pouvoirs d’émission de permis pour contrôler ce qui se fera de l’Hôtel-Dieu
  • Stacy Maignan, l’attachée politique du président de l’assemblée nationale le député Chagnon, nous assuré que M. Chagnon voulait suivre de très prés ce qui se passe avec l’Hôtel-Dieu.

Surtout, plus de 100 citoyen-nes de Milton Parc et du Plateau se sont montré-es non seulement intéressé-es mais déterminé-es à s’impliquer pour sauver cet hôpital qui est essentiel pour maintenir un accès santé autour de la montagne.

Il y eut 6 prises de parole.  Votre humble serviteur, moi-même, a eu l’occasion de mettre la table en exposant les chiffres de Pierre Fontaine démontrant, de façon implacable, que notre système de santé est à court de 1584 lits de courte durée ce qui explique en grande partie des liste d’attentes en chirurgie de tout type.  Nous avons également souligné que l’urgence du nouveau CHUM nous place avec un déficit de capacité d’accueil de 50,000 visites possible en urgence par année en comparaison de « l’ancien » CHUM.  Nous avons également présenté, en partie (faute de temps), les propositions des professeurs Contandriopoulos et Bergeron sur ce que devrait être futur de l’Hôtel-Dieu repensé comme partie prenante du nouveau CHUM, partie prenante d’une mission renouvelée et partie prenante de la formation des médecins en devenir de l’UdeM.

Trois intervenantes Isabelle Leduc de Chambreclerc, Johanne Belisle du Centre des femmes de Montréal et Isabel Richard de l’Atelier Habitation Montréal, ont successivement démontré les nombreuses facettes des problèmes de logement que ce soit pour les personnes seules, familles à faible revenu, personnes en perte d’autonomie, personnes itinérantes à sortir de la rue, les autochtones itinérant-es à Montréal, les groupes de femmes ayant besoin de logement pour héberger les femmes en difficulté, etc…  l’amplitude des besoins démontrés ne fait que montrer le fossé qui sépare nos politiciens des besoins sociaux.

Dimitri Roussopoulos du Comité citoyen Milton-Parc a fait un vibrant appel à la solidarité et surtout à se monter déterminé à sauver l’Hôtel-Dieu de même que l’ensemble des 5 sites soi-disant excédentaires, de les garder propriété publique, de les consacrer à diverses fonctions sociales, et de garder notre Hôtel-Dieu comme hôpital de proximité.  Sur ce point plusieurs personnes sont intervenues pour souligner leur attachement à cet hôpital qui les soigne et qui soigne leurs familles  depuis toujours.  Dimitri sait démontrer et convaincre que la victoire est possible et nécessaire, car il faut garder tous ces édifices loin de l’appétit des promoteurs de toute sorte.

Finalement, Jean-Pierre Daubois a invité les personnes présentes à se joindre au Comité Logement du Plateau pour une intervention au Conseil municipal de Montréal le 24 février à 19h30.

Je crois utile de mentionner que cet événement s’est déroulé autant en français qu’en anglais et environs la moitié des personnes présentes étaient anglophones.  Ça faisait chaud au cœur de les entendre aussi attachées à l’Hôtel-Dieu et aussi déterminées à garder leur hôpital.

Ce meeting donne des ailes, nous avons une réunion de notre coalition le 3 mars à 17h00 à la CSN et les élections sont à notre porte.  À nous de faire marcher nos méninges pour mettre l’Hôtel-Dieu sur la carte du débat public.”

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: